Jeudi de l’ASSQ – 17 mars 2022

Jeudi de l’ASSQ

Titre : Accès aux données de recherche – Conférence conjointe de Statistique Canada et de l’Institut de la statistique du Québec

Quand : jeudi le 17 mars 2022 à 16h00

Conférencier : Valérie Congote, Gestionnaire régional par intérim à Statistique Canada et Jean-François Cantin, Coordonnateur pour la Direction de la gestion des données et de l’accès pour la recherche à Institut de la statistique du Québec

Lien Zoom : https://ulaval.zoom.us/j/64704834170?pwd=M3hMMHdMbFlJV1FSOUthR1lOQzFrQT09

Résumé : Au Canada, les différents paliers de gouvernement colligent une masse de données administratives, en plus d’organiser de larges enquêtes populationnelles. Différentes initiatives sont en place pour permettre aux acteurs de la société de tirer pleinement profit de ces données, mais ces initiatives reposent sur un équilibre entre l’accès et la protection de la confidentialité. Dans cette conférence conjointe de Statistique Canada et l’Institut de la statistique du Québec, des représentants des organismes responsables des données gouvernementales présenteront les programmes d’accès pour les chercheurs canadiens et québécois.

Share

Jeudi de l’ASSQ – 3 mars 2022

Documents en lien avec la conférence :

  1. Présentation Enquête data
  2. Lien vers une banque de données pour exploiter les données de l’enquête sur les outils utilisés par les statisticiens
  3. L’adresse courriel d’Antoine Girard : antoine.girard@gamestatistics.fr

 

Jeudi de l’ASSQ

Titre : Une enquête sur les profils « data »

Quand : jeudi le 3 mars 2022 à 12h00

Conférencier : Antoine Girard

Lien Zoom : https://ulaval.zoom.us/j/64395428000?pwd=U2NQNGE0aUdKbmM1WlF2azh2MjNMZz09

Voici quelques informations sur la conférence :

Antoine Girard est détenteur d’une maîtrise en statistique de l’Université de Bretagne Sud et d’un certificat de Data Scientist de l’ENSAE.  Il a travaillé chez IPSOS-ASI comme chargé d’étude statistique senior responsable d’études publicitaires en France et en Europe. Il aussi été à l’emploi de BNP Personal Finance (Cetelem) où il a été impliqué dans des études marketing réalisées à l’aide de sondages.  Depuis 2020 il est un travailleur indépendant basé à Bordeaux en France.

Résumé : Derrière ces mots désormais si répandus de « data analyst » et « data scientist », quelle est la réalité des missions et outils associés à ces postes? Une enquête menée auprès de profils « data » en tous genres – analyst, scientist ou encore « statisticiens » – permet d’apporter un éclairage sur leurs profils respectifs, les outils utilisés et le type de missions effectuées.

Il y a une quinzaine d’années seulement, les termes de « data analyst » et « data scientist » étaient encore inconnus : il y avait le statisticien et le chargé d’études, et d’ailleurs le terme même de « data » était assez peu utilisé. Si l’on peut arguer que les fondamentaux de l’analyse de données n’ont pas vraiment changé, des nouveaux outils ont émergé, et d’autres ont décliné : les technologies et les missions en analyse de données évoluent vite, au point qu’il est parfois difficile de comprendre ce qui peut se cacher derrière ces nouveaux termes. En 2021, quel est le profil moyen de ces métiers opérationnels de la data? Quels outils utilisent-ils? Quelles missions effectuent-ils? Qu’est-ce qui différencie, au-delà du titre, le data analyst du data scientist?

Pour apporter des éléments de réponse à cette question, une enquête quantitative a été menée par ma modeste personne. Diffusée principalement via Linked courant novembre 2021, elle se base sur environ 150 réponses complètes de profils data en tous genre.  Tout en étant conscient des biais inhérents à la méthodologie – influence de l’algorithme de Linked dans le choix des répondants, surreprésentation probable de certains types de profils (bordelais notamment !) – cette enquête a été menée dans le souci d’une représentation la plus fidèle possible de la réalité de ces métiers.

L’analyse de ces données suivra la méthodologie employée par les instituts d’étude : tris simples et tris croisés, tests statistiques et analyse multidimensionnelle. Une présentation synthétique des principaux résultats de cette enquête sera proposée.

Share

Jeudi de l’ASSQ – 10 février 2022

Premier jeudi de l’ASSQ 2022!

Titre : Sélection de facteurs confondants à partir de la méthode du changement du coefficient estimé : limites et alternatives

Quand : jeudi le 10 février 2022 à 16h00

Conférencier : Denis Talbot, Professeur de biostatistique à la faculté de médecine de l’Université Laval

Lien Zoom : https://ulaval.zoom.us/j/66735547679?pwd=elBoOTMwdlNsMjcrQXZ6OUcwa3ZHdz09

          ID de réunion : 667 3554 7679

          Code secret : 103614

Voici quelques informations sur la conférence :

Lorsque l’on s’intéresse à l’effet d’une variable explicative sur une variable réponse, il est généralement nécessaire d’effectuer un ajustement statistique pour les variables confondantes. Ces variables confondantes peuvent être conceptualisées comme les déterminants communs de la variable explicative et de la réponse. La méthode du changement dans le coefficient estimé est une approche populaire pour la sélection des facteurs confondants à partir des données dans divers domaine, notamment en épidémiologie. Plusieurs références suggèrent que cette méthode est préférable à d’autres basées sur des tests de signification statistique des coefficients. Toutefois, cette méthode suscite également des questionnements. Dans le cadre de cette présentation, nous explorerons les défis et les limites associées aux méthodes de sélection des facteurs confondants basées sur les données. En particulier, des résultats d’expériences numériques seront présentés et illustreront que la méthode du changement dans le coefficient estimé produit des résultats biaisés, avec des intervalles de confiance invalides et est incapable de discerner entre les vrais facteurs confondants et les autres types de covariables. Une brève discussion d’approches alternatives de sélection des facteurs confondants sera proposée.

Denis Talbot a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en statistique de l’Université Laval et un doctorat en mathématiques de l’UQAM.  Il a travaillé au Service de consultation statistique de l’Université Laval. Il est maintenant professeur au département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval et chercheur pour l’axe Santé des populations et pratiques optimales en santé au Centre de recherche CHU de Québec. Il est spécialisé en inférence causale et s’intéresse particulièrement aux aspects informatiques des méthodes statistique. Denis est membre actif de l’ASSQ;  il a été éditeur en chef de Convergence de 2013 à 2018.

Share

Présentation des projets des finissants du baccalauréat en statistique de l’Université Laval

Quand : Mardi le 27 avril de 10h00 à 15h00 via Zoom

Horaire :

10h00 – 11h00 : Le rôle des plaquettes, mitochondries et anticorps dans la réponse inflammatoire du lupus érythémateux disséminé, par Anne-Marie Sauvageau, Chi Pham Thi Duong et Olivier Flamand

11h00 – 12h00 : Évaluation de l’impact de facultés cognitives sur la performance des joueurs de hockey, par Michel-Ange Doubogan, Patrick Hunlede, et Israël Franck Junior Yao

13h00 – 14h00 : Comparaison des méthodes d’aménagement des érablières jumelant les productions de sève et du bois d’œuvre, par Simon Larue et Mathieu Shannon

14h00 – 15h00 : Cancer de la prostate, Et si l’expression des gènes permettait de comprendre son agressivité et de prédire la récidive? par Florence Grippari et Mireille Lachance

 

Lien Zoom

Meeting ID : 691 2344 5292
Passcode : 048572

Share

Appel de candidatures de statisticiens dans la fonction publique québécoise

La fonction publique est à la recherche de statisticiennes et de statisticiens désireux de mettre à profit leurs connaissances et leur talent au service de la société québécoise.

Pour plus de renseignements, consultez l’appel de candidatures.

La période d’inscription est du 19 au 30 avril.

Share

Colloque et AGA 2021 – 13 mai

Il nous fait plaisir de vous convier au colloque et à l’AGA 2021 de l’ASSQ. Notez que cet événement aura lieu sur Zoom et qu’il faut être membre de l’ASSQ pour y participer. Un lien zoom pour assister à l’évènement sera envoyé à tous les membres le 12 mai prochain.

 

Vous pouvez devenir membre ou renouveler votre adhésion en utilisant les onglets en haut à droite. Notez que l’inscription est gratuite pour les étudiants.

 

15h00 :  Présentation invitée

 

Titre : Savoir vulgariser afin de mieux informer la population : expérience avec la COVID-19
Conférencier : Benoît Mâsse, Université de Montréal
Résumé :
Benoît Mâsse détient un PhD en biostatistiques de l’University of North Carolina at Chapel Hill avec un programme complémentaire en épidémiologie. Il a également suivi à Imperial College London une formation en modélisation mathématique de la dynamique de transmission des maladies infectieuses. Depuis 1993, il a principalement travaillé dans le domaine de la prévention du VIH et a contribué à plus de 150 articles scientifiques.
En 2020-21, dans le contexte de la pandémie, M. Mâsse a donné plus de 150 entrevues à la radio, télévision, et autres médias : The Washington Post, Reuters, The Star, The Globe and Mail, The Montreal Gazette, CPAC, CTV, CBC, Radio-Canada, TVA, Noovo, LeSoleil, LeDevoir, QUB radio, Nunatsiaq News, LaPresse, Journal de Montréal, Journal de Québec, InfoBref, Québec Science, at autres médias. Il a également écrit plusieurs articles de vulgarisation dans les revues L’Actualité et Options Politiques.
Lors de cette conférence, M. Mâsse va décrire son expérience avec les médias avec des conseils pratiques sur différentes approches pour préparer et donner des entrevues, de communiquer efficacement dans les médias, et d’éviter certains pièges.

 

16h30 :  Assemblée générale annuelle

 

Voici le procès-verbal de l’AGA du 8 mai 2020.

Share

Jeudi de l’ASSQ virtuel – 15 avril

Titre : Présentation de travaux des statisticiens de l’INSPQ en lien avec la COVID-19

Quand : 15 avril 2021 à 16h00 via Zoom

Présentateurs : Louis Rochette, Marc Simard et Philippe Gamache, INSPQ

Résumé : Depuis le début de la pandémie en février 2020, le virus SRAS-CoV-2 a infecté près de 300 000 Québécois, nécessitant l’admissions en centre hospitalier de plus de 15 000 d’entre eux et entraînant le décès de plus de 10 000 personnes. Les statisticiens de l’INSPQ sont à pied d’œuvre pour supporter la prise de décision durant la pandémie de la COVID-19. Ils travaillent en étroite collaboration avec les équipes de santé publique pour exploiter les différentes sources de données utilisées pour la vigie quotidienne de la COVID-19 et pour réaliser plusieurs études scientifiques. Cet exposé donne un aperçu de leur travail en trois actes :

  • l’exploitation des données et la production des rapports quotidiens
  • les risques de complication à la COVID-19 dus à des comorbidités
  • la mesure des inégalités sociales face à la pandémie

Cette présentation illustrera comment les travaux statistiques de l’INSPQ ont été utiles pour la prise de décision et la planification d’interventions efficaces durant la pandémie.

Voici le lien zoom pour vous inscrire.

Share

Séminaire en ligne – La méthode généralisée du partage des poids et ses applications

L’Association internationale des statisticiens d’enquêtes (IASS en anglais, http://isi-iass.org/home/) et l’Institut de statistique de l’Université de Neuchâtel, Suisse (https://www.unine.ch/statistics/home.html) organisent le séminaire en ligne :

 

La méthode généralisée du partage des poids et ses applications

 

Date : Vendredi, 26.02.2021

Heure : 14.00-15.00 (CET)

 

Intervenants :

 

– Pierre Lavallée (statisticien d’enquête, Canada) : Le sondage indirect – un survol

– Guillaume Chauvet (ENSAI, IRMAR, France) : Généralisation de la méthode du partage des poids à une population échantillonnée continue – Application à l’Inventaire National Forestier (France)

 

Pour inscription et résumés des interventions, veuillez consulter https://www.unine.ch/files/live/sites/statistics/files/shared/documents/IASS_Webinar_26.02.2021(in%20French).pdf

Share

Jeudi de l’ASSQ virtuel – 28 janvier

Titre : Méthodes statistiques d’évaluation des risques de catastrophes environnementales

Quand : 28 janvier 2021 à 16h00 via Zoom

Par : Christian Genest, Université McGill, Montréal

Résumé : À l’heure de la globalisation et des changements climatiques, il semble que les cataclysmes en tout genre nous assaillent et mettent en péril notre bien-être, voire notre survie : séismes, éruptions volcaniques, inondations, sécheresses, vagues de chaleur, etc. À défaut de pouvoir prédire ou prévenir ces désastres, nous pouvons à tout le moins nous y préparer et nous prémunir contre leurs répercussions. Qu’il s’agisse de produits d’assurance ou d’ouvrages de protection tels que digues, réservoirs ou barrages, le développement et la mise en place de mesures d’atténuation des risques de catastrophes passent par l’estimation de la fréquence et de l’intensité d’événements extrêmes dans le temps et l’espace. La relative rareté de ces phénomènes pose toutefois bien des défis pour leur modélisation au  moyen d’outils statistiques. Nous verrons comment la théorie des valeurs extrêmes permet d’aborder cet enjeu et comment sa mise en œuvre a récemment conduit à estimer de façon réaliste certains risques d’inondation, de surverses, de pluies diluviennes et d’ondes de  tempête à l’échelle du Québec.

Christian Genest détient un doctorat en statistique de l’Université de la Colombie Britannique qu’il a obtenu en 1983. Il a été professeur aux universités de Waterloo, Laval et McGill. Il est, depuis 2015, membre de la Société royale du Canada et il est le récipiendaire de nombreuses distinctions en statistique, entre autres la médaille d’or et le Prix Pierre Robillard de la Société statistique du Canada. En 2011, il a été nommé membre honoraire de l’Association des statisticiennes et des statisticiens du Québec, organisme qu’il a présidé de 2005 à 2008. Depuis 2010 il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en modélisation de la dépendance stochastique à l’Université McGill. Il est très impliqué dans l’édition scientifique; il a par exemple été éditeur en
chef de la Revue canadienne de statistique (1998-2000) et du Journal of Multivriate Statistics (2015-2019)

 

Participer à la réunion Zoom :

Pour accéder à la réunion, vous devez tout d’abord vous inscrire en cliquant sur le lien suivant : https://ulaval.zoom.us/meeting/register/tZwvduyuqjgrHtbbk5cojvfPUg4pbCb5_Vnz

Lors de l’inscription, vous aurez à fournir des informations comme votre nom complet et votre adresse courriel. Une fois l’inscription complétée, vous recevrez un courriel avec les informations nécessaires pour vous connecter à la réunion (lien personnel de réunion Zoom).  Ce courriel n’est pas nécessairement instantané, il est donc conseillé compléter votre inscription à l’avance.

Share