Nouvelles de l’Institut de la statistique du Québec

le 13 septembre 2019 à 13:46
Pierre Lavallée

Pour cette édition du Convergence, j’aimerais vous faire part de projets variés sur lesquels nous avons eu la chance de travailler dans la dernière année. Le premier concerne la réalisation d’une enquête abordant la thématique linguistique. Il sera ensuite question d’un projet pilote de recrutement d’un panel Web probabiliste qui est en cours à l’Institut. Finalement, je vous parlerai du nouveau service d’accès aux données de l’Institut offert aux chercheurs québécois.

Tout d’abord, à la demande de l’Office québécois de la langue française, l’Institut a réalisé récemment une enquête sur les exigences linguistiques des entreprises, des municipalités et des arrondissements de Montréal. L’enquête a recueilli de l’information, entre autres, sur les caractéristiques du dernier poste pourvu et les compétences linguistiques exigées ou souhaitées lors de ce processus d’embauche. La publication du rapport présentant les principaux résultats est prévue cet automne. Mentionnons également que cette thématique d’actualité génère déjà d’autres mandats pour l’Institut et qui pourront faire l’objet d’une prochaine chronique.

Ensuite, un projet pilote est actuellement mené pour vérifier la faisabilité de recruter des personnes pour participer à un panel Web probabiliste, qui serait représentatif de la population québécoise. L’Enquête québécoise sur l’activité physique et le sport, qui a été réalisée dans les derniers mois à l’Institut, a été utilisée pour recruter les participants au projet pilote. Ainsi, à la fin du questionnaire de l’enquête, toutes les personnes de 14 ans et plus étaient invitées à adhérer au panel Web. Une analyse des taux de participation obtenus, des caractéristiques des répondants et des raisons de refus est en cours afin de déterminer si le panel ainsi recruté peut être considéré comme représentatif de la population. Selon les résultats, l’Institut évaluera quelles pourraient être ses utilisations et la pertinence de mettre en place un tel panel de façon permanente.

Finalement, l’Institut a annoncé le 17 juin dernier l’ouverture d’un guichet de services pour simplifier et améliorer l’accès aux données détenues par les ministères et organismes du gouvernement du Québec pour les chercheurs associés à un organisme public. Cette mesure s’inscrit dans la volonté du gouvernement de créer un environnement favorable à la recherche scientifique au Québec, tenant compte du fait que ces données présentent un grand potentiel scientifique et économique.

Auparavant, un chercheur voulant avoir accès à un fichier de recherche des ministères et organismes devait présenter des demandes d’accès qui étaient analysées par chacune de ces entités. Grâce au guichet de services, le chercheur n’a maintenant qu’à formuler une seule demande.

Initialement, le guichet donnera accès à des données du ministère de la Santé et des Services sociaux et de la Régie de l’assurance maladie du Québec ainsi qu’à des données d’enquêtes de l’Institut de la statistique du Québec. Il s’agit d’une première étape d’importance dans l’amélioration de l’accès aux données. Par la suite, l’Institut bonifiera l’offre de services du guichet, notamment par l’ajout de banques de données provenant du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et de Revenu Québec. Des détails supplémentaires sont disponibles via le lien suivant : http://www.stat.gouv.qc.ca/salle-presse/communique/communique-presse-2019/juin/juin1917.html

Bon automne à tous!

Éric Gagnon

[Retour à la table des matières]

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn