Mot du rédacteur en chef

le 13 septembre 2019 à 13:25
Pierre Lavallée

pierre-l

Chers et chères membres,

 

C’est à la fois avec joie et tristesse que je vous livre ce dernier numéro de Convergence. Avec joie, oui, parce que, de nouveau, nos collaborateurs se sont surpassés pour nous fournir des articles diversifiés et intéressants. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les domaines d’intérêt, et je vous souhaite une bonne lecture.

Mais c’est aussi avec tristesse que je vous écris ces lignes. En effet, deux membres de la communauté des statisticiens du Québec nous ont quittés : Ernest Monga et Marc Moore. Je n’ai pas vraiment connu Marc Moore qui a été professeur à l’École polytechnique de Montréal. Christian Genest, par contre, a très bien connu Marc et nous a écrit un mot élogieux à son égard.

De mon côté, j’ai eu la chance de côtoyer Ernest Monga surtout lors de la fondation de notre association. Sa contribution à l’ASSQ a été importante : avec son collègue et ami Bernard Colin, il a notamment adapté le code Morin à l’ASSQ pour la tenue des assemblées générales. Notez qu’Ernest s’est toujours montré enthousiaste face à l’association et son développement. Ses idées, sa bonne humeur communicative et son travail consciencieux ont inspiré plusieurs des membres fondateurs (y compris votre serviteur…). Petite anecdote : un jour, en arrivant à l’université de Sherbrooke pour rencontrer Ernest, je lui mentionnais que le paysage était bucolique. Il m’a alors dit : « Oui, en effet, bucolique; ce sera donc le mot du jour. » Eh bien, mon cher Ernest, je souhaite qu’où que tu te trouves maintenant, le paysage soit tout aussi bucolique…

Pierre Lavallée

[retour à la table des matières]

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn