Mot du rédacteur en chef – Situation à l’ASSQ et au Convergence

le 19 décembre 2016 à 18:32
dtalbot

Il s’est passé près d’un an depuis la dernière parution du Convergence. Normalement, une édition aurait dû paraître durant l’été et une autre au cours de l’automne. Je tiens d’abord à vous présenter mes excuses les plus sincères à ce sujet avant de vous donner un bref compte-rendu de la situation.

 

Au moment où je m’apprêtais à solliciter les textes pour le Convergence de l’été, j’ai appris que le précédent président de l’ASSQ, monsieur Jean-Roch Leclerc, avait démissionné. L’ASSQ se retrouvait donc sans président et sans secrétaire : deux membres du conseil d’administration (CA) qui ont l’habitude de fournir un texte pour le journal. Ces circonstances, couplées à l’essoufflement que je percevais de la part des contributeurs réguliers au Convergence, m’ont amené à prendre la décision de ne pas préparer de nouvelle édition de notre journal avant l’assemblée générale extraordinaire du 22 septembre 2016.

 

Cette assemblée générale devait être l’occasion de discuter des problèmes que rencontre présentement l’ASSQ, notamment le manque de bénévoles pour prendre la relève des membres sortants du CA. J’ai aussi voulu en profiter pour discuter des difficultés similaires que le Convergence éprouve : de moins en moins de contributions régulières au journal et pratiquement aucune contribution sporadique. J’ai aussi mentionné mon désir de laisser la barre du Convergence à un nouveau rédacteur en chef dans un avenir rapproché.

 

Plusieurs suggestions ont été proposées pour redynamiser l’Association, mais rien ne fonctionnera s’il n’y a pas de relève. Je vous invite donc à répondre à l’appel qui vous est lancé, que ce soit pour un poste au CA, en soumettant des textes au Convergence, à titre de rédacteur en chef du journal ou autrement.

 

En terminant, je veux profiter de l’occasion pour remercier tous ceux et celles qui ont rendu possible cette édition du Convergence : Bouchra Nasri qui a rédigé deux textes, Eric Lacroix qui nous fournit un état des adhésions, Claude Ouimet qui nous propose un compte-rendu du tournoi de golf annuel et Pierre Lavallée, toujours fidèle au poste à la chronique historique. Je ne pourrais non plus passer sous silence la contribution de Myrto Mondor et de Steve Méthot qui effectuent une révision méthodique de chacun des textes. Un grand merci à chacune et chacun d’entre vous.

 

Denis Talbot,

Rédacteur en chef

 

Retour à la table des matières

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn