La Foire aux Cancres

le 19 avril 2016 à 15:45
dtalbot

Voici quelques réponses d’élèves que l’on retrouve dans l’excellent livre de Jean-Charles, « La Foire aux Cancres » (Éditions Calmann-Lévy, France, 1962).

 

Un nombre concret est un nombre que l’on voit à l’œil nu.

Donnez une définition du mètre étalon : le maître est un étalon en platine irrigué, chauffé à 0 degré et posé au niveau de la mer.

Il faut simplifier les fractions sinon elles atteignent des proportions gastronomiques.

Deux droites parallèles sont deux droites qui, comme les rails du chemin de fer, tournent en même temps.

Un cercle est une ligne ronde, sans angles, et fermée pour qu’on ne voie pas où elle commence. Pour trouver la surface, on multiplie le milieu par le centre.

Le carré est une figure qui a un angle droit dans chaque coin.

Un octogone est une sorte de carré qui a huit côtés.

Un parallélépipède est un animal dont les deux pieds sont parallèles.

Un cône est une chose idiote. Il y en a donc de toutes sortes.

Archimède s’est écrié « Eureka » parce qu’il venait de retrouver son savon.

Principe d’Archimède : tout corps plongé dans un liquide, s’il n’est pas revenu à la surface au bout d’une demi-heure, doit être considéré comme perdu.

Autre version du même principe : Tout corps plongé dans un liquide en ressort mouillé.

La gravité a été découverte par Isaac Newton. On la remarque surtout en automne, quand les feuilles tombent des arbres.

Léonard de Vinci inventa une machine à laver. Il nous a donné aussi des plants de planeurs.

Galilée avait réussi à faire tourner la Terre, mais les évêques l’ont torturé parce qu’ils voulaient la lui faire arrêter.

Ce sont les frères Montgolfier qui, les premiers, ont fait voler le ballon de Guebwiller. Au début, ils ont commencé à faire des baptêmes de l’air.

Monsieur et madame Curie, Alpins célèbres mais bons, s’adonnèrent toute leur vie à la découverte de l’aluminium. C’étaient des empoisonneurs célèbres.

Faut-il que nos savants soient anticléricaux pour faire des expériences atomiques en désintégrant de l’eau de Lourdes!

 

Pierre Lavallée,

Statistique Canada

 

Retour à la table des matières

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn