La statistique : Musique à nos oreilles

le 24 janvier 2015 à 17:14
dtalbot

Louis-Paul Rivest a eu 60 ans cet été. S’il avait été musicien, ses copains auraient tenu un concert en plein air et ils auraient interprété ses plus grands succès. Louis-Paul est un virtuose, certes, mais de la statistique. Alors pour rendre hommage au chercheur, au bâtisseur, au médaillé d’or, au premier membre honoraire de l’ASSQ, ses collègues et amis lui ont plutôt consacré un colloque, le 29 août, à Québec.

Cette journée de conférences a été comme musique aux oreilles des participants. Dix exposés bien ficelés, livrés avec brio par certains de ses collaborateurs ou anciens étudiants : Jean-François Beaumont (Statistique Canada), Eve Belmonte (Régime de retraite de l’Université du Québec), Nicolas Bousquet (Électricité de France et Université Paul-Sabatier), Bastien Ferland-Raymond (Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs), Éric Gagnon (Institut de la statistique du Québec), Lajmi Lakhal-Chaïeb (Université Laval), Karim Oualkacha (Université du Québec à Montréal), François Pageau (General Dynamics – Produits de défense et systèmes tactiques – Canada), Rébecca Tremblay (Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale) et Nathalie Vandal (Institut national de santé publique du Québec).

Parrainé par l’ASSQ, le Centre de recherches mathématiques et l’Institut des sciences mathématiques du Québec, le colloque s’est déroulé sur le campus de l’Université Laval, où Louis-Paul œuvre depuis plus de 30 ans. L’objectif était d’honorer l’enseignant, le chercheur et le fondateur du Service de consultation statistique de l’université, mais aussi de promouvoir la statistique comme champ d’études et de recherche, ainsi que la carrière de statisticien. Dynamiques et passionnés, les conférenciers ont tous fait de vaillants efforts de vulgarisation. Le florilège de thèmes qu’ils ont abordés était à l’image des intérêts du jubilaire : originaux, diversifiés et imprégnés d’un souci de pertinence pour la société.

On eut aimé qu’il vînt 800 personnes, voire 8 000. Mais la statistique est plus revêche que la musique : 80 inscriptions et plus, c’est déjà un succès de foule. La journée fut couronnée par un repas de gala au restaurant « Le Galopin » et un magnifique bien-cuit, habilement servi par un ami de longue date, Pierre Lavallée, Directeur adjoint à la Division des méthodes d’enquêtes auprès des entreprises à Statistique Canada.

Bref, le colloque s’est avéré un succès sur toute la ligne. Les participants en ont été « rivés » à leurs sièges ! Les absents pourront se consoler en regardant les diapos des présentations, sorte de partitions musicales de la science. Elles sont en libre accès à http://www.crm.umontreal.ca/2014/Rivest14/index.php.

 

Christian Genest et Thierry Duchesne

Université McGill et Université Laval

 

Retour à la table des matières

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn