Séminaire de statistique, Université Laval, 18 novembre 2010

le 14 novembre 2010 à 19:16
Jean-Francois Plante

Le jeudi 18 novembre 2010, à 13 h 30, en la salle 2548 du pavillon Adrien-Pouliot

Les modèles mixtes pour prédire en écologie: la survie des cerfs et la production de cônes des pins
Eliot McIntire, Département des sciences du bois et de la forêt

La prédiction en écologie est souvent difficile parce que les phénomènes ont plusieurs facteurs qui sont structurés de façon complexe. Les modèles mixtes nous offrent une approche pour modéliser ces phénomènes en tenant compte de plusieurs niveaux de structure. Je présente deux études, une sur les cerfs de Virginie et une sur les pins, où je montre l’utilisation et l’utilité de ces modèles et aussi l’amélioration de nos prédictions. Je compare les modèles mixtes fréquentistes et bayésiens où j’utilise la simulation via « Markov Chain Monte Carlo ». Je montre que les modèles mixtes sont beaucoup mieux pour la prédiction, mais aussi que les modèles bayésiens ajustés avec la simulation sont encore mieux. Ce dernier résultat sort du fait qu’on peut estimer les paramètres dérivés après l’ajustement des paramètres dans les modèles, comme la survie ou la prédiction de nouvelles données futures.

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn