Recensement 2011

le 29 juillet 2010 à 13:18
Jean-Francois Plante

L’ASSQ se prononce en faveur du rétablissement de la nature obligatoire du questionnaire détaillé pour le recensement de 2011 tel que proposé par le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie le 27 juillet 2010. Un communiqué de presse à cet effet est disponible ici:

Communiqué de presse (incluant une conversation avec le président).

Une conversation avec le président de l’ASSQ, Martin Rioux, au sujet des changements proposés au recensement apparaît en annexe du communiqué de presse.

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn
  • mario

    L’ASSQ a bien réagi à ce sujet d’actualité qui heurte tous les statisticiens. J’irais toutefois plus loin en posant deux autres actions. Écrire, sur le site internet, au nom de l’ASSQ:

    · une lettre pour féliciter et remercier un homme intègre et de convictions, M. Munir Sheikh, l’ex-statisticien en chef du Canada, qui a démissionné la semaine dernière pour que le public sache que Statistique Canada n’appuyait pas la décision du gouvernement Harper sur le recensement;

    · un document expliquant que la quantité n’est pas tout. En fait, le Ministre propose d’augmenter le nombre de questionnaire long envoyé à des canadiens (1 sur 3 aura dorénavant le questionnaire long plutôt que 1 sur 5) pour palier au nouveau caractère volontaire de la réponse au recensement. Le raisonnement étant qu’il y aura possiblement plus de réponses qu’avec l’autre façon. Si un tel document existait on pourrait sans doute y référer des journalistes pour qu’ils saisissent l’essence du mot «biais».

    Mario Montégiani, stat. ASSQ